DRC 

ENGUMBA MAKASI

Le Congo, en raison de sa position géographique, est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles, en particulier les inondations. Ces événements ont des impacts socio-économiques dévastateurs sur les communautés locales. Il est crucial de développer un plan de résilience et de recouvrement post-catastrophes pour renforcer les filets de sécurité et protéger les moyens de subsistance locaux. 

ENGUMBA MAKASI

La RDC, pays de 2.345.410 Km2 avec 26 provinces, connaît régulièrement des inondations dévastatrices et meurtrières sur presque toute son étendue territoriale. Mais ses parties ouest, centrale et est sont celles qui sont le plus fréquemment frappées par les inondations. Ces inondations ont causé la mort de plus de 2.790 et des dégâts matériels considérables, le pays fait partie du top 10 des pays les plus frappés par les désastres naturels en 2023. (Centre for research on the Epidemiology of Disaster).

#La résilience

Ce projet initié par Vanel Mudimbi vise à renforcer les capacités de résilience des communautés du Congo en mobilisant toutes les parties prenantes autour d’une stratégie et d’un plan d’action coconstruit. 

Objectif Global: Le projet vise à renforcer les capacités de résilience des communautés locales du Congo face aux inondations par le développement de solutions innovantes, coconstruites et coproduites avec les habitants. Cela impliquera une approche participative et collaborative, en engageant activement les parties prenantes dans le processus de diagnostic, de planification et de mise en œuvre.

À la suite de une phase déjà initiée par le biais d’ateliers participatifs avec les communautés locales, cette série de webinaires ouvrira la voie à un engagement collaboratif durable.

For updates and more
Apply to be a member and receive our newsletter